Comment faire marcher son assurance prêt immobilier ?

Comment faire marcher son assurance prêt immobilier ?

Souscrire à une assurance prêt est depuis peu une démarche exigée par les banques dans le cadre d’une demande de crédit immobilier. Même si ce n’est pas une obligation prévue par la loi, dans plusieurs pays européens vous devrez passer cette étape pour avoir votre crédit immobilier. Toutefois, la souscription à une telle assurance devra répondre à certaines conditions pour être valable. Voulez-vous en savoir plus ? Voici donc de quoi éclairer votre lanterne sur le sujet.

Disposer des garanties indispensables

Pour faire marcher votre assurance prêt immobilier, cette dernière doit prendre en compte les garanties exigées par la banque emprunteur. En effet, il existe différentes garanties propres à ce type d’assurance et qui sont indispensables pour un contrat valable.

A lire également : Quelle est la date anniversaire d'un prêt immobilier ?

Le décès ou la perte totale et irréversible d’invalidité (PTIA)

Avec ces garanties dans votre contrat, l’assureur prendra en charge le remboursement de la banque en cas de décès ou d’un handicap extrême du souscripteur.

L’invalidité permanente totale (IPT) et l’incapacité temporaire totale de travail (ITT)

Ces garanties vous couvrent lorsque vous n’avez plus la possibilité d’exercer votre emploi. Très souvent, elles sont régies par une limite de temps qu’il convient de vérifier.

A voir aussi : Comment changer d'assurance en cours de prêt immobilier ?

L’invalidité permanente partielle (IPP)

En cas d’invalidité atteignant un certain taux, l’assureur se charge de rembourser une partie de votre crédit immobilier.

La perte d’emploi

Elle intervient lorsque vous perdez votre emploi. Elle concerne une certaine tranche de personnes. Elle n’est toutefois pas souvent proposée par les compagnies d’assurances.

Sans ces différentes garanties, il est très peu probable que la banque vous accorde un crédit immobilier. Toutefois, il faut dire que l’exigence d’une ou l’autre de ces garanties dépend du type de bien immobilier pour lequel le crédit est destiné. Si les garanties décès et PTIA sont obligatoires, quel que soit le bien immobilier, celle de la perte d’emploi est facultative.

Se conformer à certaines conditions

La prise en compte des garanties exigées par la banque ne suffit pas pour que cette dernière considère valable votre assurance prêt immobilier. Pour que la validité soit complète, vous devez d’abord remplir deux conditions essentielles.

La toute première condition est que vous ne devez pas être sur la liste noire de la Banque de France. En plus de cela, vous devez être en règle devant la loi. Une dernière condition non négligeable est que vous ne devez rater aucune de vos cotisations au niveau de l’assureur. Le respect de ces différentes conditions est essentiel pour entreprendre toute procédure d’indemnisation.

Entreprendre la procédure d’indemnisation

La procédure d’indemnisation peut varier d’un assureur à un autre. Toutefois, généralement vous aurez d’abord à remplir un formulaire destiné à cela. Ensuite, vous devez accompagner ce formulaire des pièces justificatives exigées par l’assureur dans le contrat que vous avez signé.

Une fois votre demande reçue, l’assureur se chargera d’étudier votre demande d’indemnisation. Au cours du processus d’autres pièces justificatives peuvent être demandées selon le cas. Une fois que la compagnie donne son accord, elle devra débloquer la somme nécessaire dans les 30 jours qui suivent.

L’assurance prêt immobilier ne devrait plus avoir de secrets pour vous. Si vous voulez faire marcher votre assurance prêt immobilier, vous savez désormais quoi faire pour y parvenir.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons