Comment fonctionne une hypothèque sur une maison ?

Comment fonctionne une hypothèque sur une maison ?

Posséder coûte cher, surtout lorsque vous ajoutez cette dépense à toutes les autres dépenses que vous avez en tant qu’adulte. C’est pourquoi de nombreux propriétaires canadiens choisissent de puiser dans leurs biens immobiliers pour obtenir l’approbation d’un prêt. Voyons ce que cela signifie d’utiliser votre maison pour obtenir un prêt.

Quelle est la valeur nette d’un logement ?

En tant que propriétaire rembourse son hypothèque au fil des ans, il commence à construire la valeur nette de sa maison. Plus il paie son hypothèque, plus il acquiert de la valeur nette pour une utilisation future. Votre valeur nette augmentera également à mesure que la valeur de votre propriété augmente et que les fluctuations du marché immobilier augmentent. De nombreux propriétaires choisissent d’utiliser leur valeur nette pour financer une dépense importante. Cette dépense pourrait être quelque chose qui ajoute de la valeur à votre maison, pour rembourser un prêt de voiture ou envoyer les enfants à l’école. Indépendamment de ce coût, le capital sera utilisé pour rembourser le prêt.

A voir aussi : Quelle est la date anniversaire d'un prêt immobilier ?

Ai-je une valeur nette immobilière ?

Si vous avez remboursé votre prêt hypothécaire plusieurs années, vous avez probablement au moins une petite valeur nette. Comme mentionné ci-dessus, vous construisez une valeur nette lorsque vous remboursez votre hypothèque. Si vous avez décidé d’utiliser la valeur nette de votre maison pour obtenir une deuxième hypothèque, vous devrez faire évaluer votre maison afin de déterminer sa valeur. Mais si vous êtes juste curieux de savoir combien vous avez en valeur nette et que vous avez une idée générale de votre valeur avant de contacter votre prêteur, voici un calcul facile. Pour savoir combien d’argent vous possédez, vous devez connaître la valeur de votre maison (dans ce cas, vous pouvez utiliser la valeur de votre Lorsque vous l’avez acheté, n’oubliez pas que la valeur réelle sera probablement différente) et comment vous avez encore beaucoup sur votre hypothèque.

Valeur de la maison = 376 000$

A lire également : Quel est le délai de rétractation pour un prêt immobilier ?

80 % de la valeur (376 000$ x 0,8) = 300 800$

Combien vous devez encore en hypothèque = 232 000$

80 % de la valeur de votre maison — montant que vous devez à l’hypothèque = 68 800$

Dans ce cas, vous pouvez vous attendre à recevoir une deuxième hypothèque pour 68 800$ ou moins.

Sachez que le nombre que vous obtiendrez de l’équation ci-dessus est juste une estimation parce que vous ne connaîtrez pas vraiment la valeur actuelle de votre maison tant qu’elle n’a pas été évaluée.

Comment puis-je accéder à mon capital ?

En général, les propriétaires utilisent trois méthodes traditionnelles pour accéder à la valeur nette de leur maison.

Prêts basés sur la valeur domiciliaire

Que sont-ils et comment fonctionnent-ils ?

Un prêt de valeur domiciliaire est un prêt qui utilise votre maison comme garantie. Il fonctionne comme tout autre type de prêt garanti. Votre prêteur vous permettra d’emprunter un montant spécifique, en fonction de la valeur de votre maison. Vous devrez payer des intérêts et effectuer des paiements provisoires.

Comment puis-je en avoir un ?

Pour obtenir un prêt de valeur immobilière, vous devez posséder une maison qui doit être évaluée par votre prêteur, avoir remboursé une partie importante de votre prêt hypothécaire et être suffisamment en sécurité financière pour gérer davantage de dettes.

Comment l’utiliser ?

Avec un prêt de valeur de la propriété, vous serez en mesure d’emprunter un maximum de 80% de la valeur estimée de la propriété, moins ce que vous devez payer sur votre initiale hypothécaire. Vous devrez alors rembourser les deux hypothèques en même temps.

Les prêts de valeur à la maison sont également courants pour ceux qui préfèrent utiliser une grosse somme d’argent pour financer quelque chose dans un court laps de temps. En fait, selon les experts financiers immobiliers, les prêts de valeur du logement devraient être remboursés dans les 5 ans en raison des taux d’intérêt élevés associés à ce type de prêt. Comme un prêteur prendra un grand risque en prêtant ce qui pourrait représenter 80% de la valeur de votre propriété et ne lui facturera pas d’assurance prêt hypothécaire, le taux d’intérêt sera plus élevé que pour le LCDVD traditionnel.

LSCD (Ligne de crédit de la valeur de la maison)

Qu’ est-ce que c’est et comment cela fonctionne-t-il ?

Il y a quelques différences notables entre un prêt de valeur de la propriété et une marge de crédit sur Domiciliary valeur. La première différence est qu’une LVDA n’est qu’une marge de crédit renouvelable, par opposition à un prêt, qui est une grosse somme d’argent. Pour cette raison, vous pouvez utiliser cette marge de crédit comme vous le souhaitez et récupérer l’accès à la limite totale lorsque vous remboursez le solde.

Comment puis-je en avoir un ?

Vous pourrez ouvrir une ligne de crédit auprès de votre banque ou de la plupart des institutions financières traditionnelles, ainsi que des prêteurs hypothécaires privés. Cependant, les banques ont généralement besoin d’une cote de crédit élevée pour vous qualifier. Une marge de crédit sur la valeur de la maison sera souvent une offre plus raisonnable et plus attrayante pour les propriétaires parce que le taux d’intérêt en cause sera inférieur à celui d’un prêt à valeur résidentielle. Les emprunteurs potentiels doivent d’abord faire évaluer leurs actifs pour s’assurer qu’ils ont suffisamment de capitaux propres pour être admissibles à une LVDA. Ces lignes de crédit ne sont accordées qu’aux emprunteurs possédant au moins 20 % de la valeur nette de leurs biens.

Comment l’utiliser ?

Vous pouvez ouvrir un LDVD jusqu’à 65% de la valeur d’évaluation de votre bien immobilier. Toutefois, si votre prêteur combine votre marge de crédit avec le reste de votre prêt hypothécaire, vous serez en mesure d’augmenter la limite d’emprunt à 80 % de la valeur estimative de la maison au moment de la clôture de votre prêt hypothécaire. Une fois votre marge de crédit garantie, vous pouvez emprunter autant que vous le souhaitez, à condition de respecter les mensualités minimales.

Refinancement de votre prêt hypothécaire

Qu’ est-ce que c’est et comment cela fonctionne-t-il ?

Si vous décidez de refinancer votre maison, vous devrez peut-être payer une pénalité pour rupture de votre premier contrat hypothécaire. Vous négociez ensuite un nouveau contrat avec votre prêteur afin que vous puissiez profiter de la valeur nette de votre maison dans le cadre du processus. Si vous ne voulez pas payer les frais de pénalité, vous pouvez simplement attendre la fin de votre mandat. Comme dans le cas d’un prêt de valeur immobilière ou d’un DLVD, vous pourrez emprunter jusqu’à 80 % de la valeur nette de votre maison, sauf pour ce que vous devez payer sur votre première hypothèque.

Comment puis-je faire ça ?

Encore une fois, vous devrez faire évaluer votre propriété. Vous devrez alors rompre votre contrat hypothécaire initial et en renégocier un nouveau avec votre prêteur actuel ou un autre. Sachez simplement que si vous décidez de refinancer votre prêt hypothécaire afin d’avoir accès à votre capital, vous devrez peut-être payer des frais de pénalité pour paiement anticipé et rupture de votre contrat hypothécaire. Toutefois, si votre prêt hypothécaire est prêt à être renouvelé ou si les frais de pénalité de votre prêteur ne sont pas trop élevés, le refinancement pourrait être l’option la plus raisonnable pour vous.

Certains des avantages de l’utilisation de la valeur nette de votre maison

  • Vous pouvez utiliser votre capital pour améliorer la valeur de votre maison — Puisque votre maison est un actif, vous pouvez utiliser votre capital pour financer toute rénovation que vous pourriez faire, augmentant ainsi la valeur marchande de votre maison, si et quand vous décidez de la vendre.
  • Les intérêts peuvent être déductibles dans votre déclaration de revenus — Si vous décidez d’utiliser l’argent supplémentaire de votre deuxième hypothèque pour les investissements qui produiront un revenu, il est possible d’utiliser les intérêts pour une déduction fiscale.
  • Vous pouvez utiliser votre capital pour tout ce que vous voulez — Alors que certains propriétaires choisissent d’utiliser leur maison pour des rénovations ou pour financer d’autres propriétés, d’autres l’utiliseront pour payer les études de leurs enfants ou même partir en vacances. Vous pouvez également utiliser vos capitaux propres pour vous occuper de toute autre dette d’intérêt plus élevé que vous pourriez avoir sur votre dos.

Quelques inconvénients de l’utilisation de la valeur nette de votre maison

  • Vous devez payer divers frais avant de pouvoir emprunter — l’utilisation de la valeur nette de votre maison n’est certainement pas un service gratuit. Il y a un certain nombre de coûts que vous devez payer avant d’y accéder, tels que les frais d’évaluation, de demande et de documents juridiques.
  • Taux variables = Coûts d’intérêt variables — Lorsqu’il s’agit de prêts à valeur résidentielle variable et , les taux mensuels varient en fonction des normes de votre prêteur et du marché immobilier. Vous pouvez choisir d’emprunter à un taux variable car initialement le taux pourrait être moins cher que l’option à taux fixe. Cependant, sachez que si vous choisissez un taux variable, votre taux d’intérêt peut changer. Il est donc important d’en tenir compte avant de décider d’utiliser votre capital.
  • L’ utilisation de votre capital à des fins d’investissement comporte ses propres risques — Si vous décidez d’utiliser votre capital pour effectuer des placements non protégés, non seulement vous devrez payer des impôts, mais comme tout investissement non protégé, il est possible que vous perdiez votre argent en raison des fluctuations de le marché boursier.
  • Le défaut d’effectuer vos paiements peut entraîner la prise de contrôle de votre maison. — Le plus gros inconvénient de l’emprunt de la valeur nette de votre maison se produit lorsqu’un propriétaire n’est pas responsable du crédit qui lui a été accordé. L’emprunt sur votre maison fonctionne de la même manière que tout autre type de prêt garanti. Vous devez faire vos paiements. Être en défaut de paiement peut conduire à la saisie de votre maison. Donc, avant de prendre une deuxième hypothèque, vous devez être absolument certain que vous serez en mesure d’effectuer vos paiements réguliers.

Quand il s’agit d’emprunter et de votre maison, votre cote de crédit est importante.

Règles hypothécaires au Canada

En octobre 2016, plusieurs modifications ont été apportées aux règles canadiennes en matière de logement. Le gouvernement libéral essaie de faire en sorte que les nouveaux acheteurs n’achètent que des maisons qu’ils peuvent se permettre. En fait, les taux hypothécaires ont diminué régulièrement au cours des dernières années, ce qui rend les maisons dans de nombreuses provinces plus abordables. Cependant, le gouvernement canadien se préoccupe de ce qui se passera si les taux d’intérêt augmentent dans les années à venir, ce qui pourrait arriver. Par conséquent, certains changements ont été apportés pour réduire les risques pour les emprunteurs et les prêteurs. Par exemple :

  1. Le 17 octobre 2016, le gouvernement canadien a déclaré que toute personne intéressée à l’acquisition d’un prêt hypothécaire assuré fera l’objet d’une « simulation de crise » afin de déterminer la probabilité qu’elle puisse effectuer ses paiements mensuels, si et quand les taux d’intérêt augmenteraient.
  2. Au cours des années précédentes, des acheteurs étrangers ont acheté des maisons canadiennes, les ont rénovées et vendues, mais ils n’ont pas payé d’impôt sur les maisons en tant que résidence principale. Pour cette raison, les propriétaires doivent maintenant informer l’Agence du revenu du Canada de la vente de leur résidence principale pendant la saison d’imposition. Toutefois, les Canadiens qui vendent leur résidence principale seront exonérés de l’impôt sur les gains en capital.
  3. Jusqu’ en 2016, le gouvernement canadien a assumé 100 % des risques associés aux acheteurs hypothécaires assurés qui sont en défaut, sans risque pour les prêteurs eux-mêmes. Le gouvernement prévoit maintenant de mettre en œuvre une proposition qui mettra un certain pourcentage de risque sur les épaules du prêteur.
  4. En date du 30 novembre 2016, un certain nombre d’exigences générales ont été émises pour les acheteurs potentiels qui cherchent une assurance adossée à l’État sur des hypothèques à faible ratio :
  • Une période d’amortissement de 25 ans ou moins est exigée pour toutes les hypothèques assurées.
  • La maison que l’acheteur essaie d’acheter doit coûter moins de 1 million de dollars.
  • La propriété doit être occupée par l’acheteur en question.
  • L’ acheteur doit avoir une cote de crédit minimale de 600

Considérez toutes vos options

N’ oubliez pas d’examiner toutes vos options avant de décider si vous souhaitez acheter une hypothèque, ouvrir une marge de crédit ou refinancer votre maison pour accéder à votre capital. Chaque option est livrée avec ses avantages et ses inconvénients. Il est donc préférable de parler à un professionnel de l’hypothèque avant de prendre une décision sérieuse au sujet de la valeur nette de votre maison.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons