Catégories

Comment bien choisir son assurance habitation pour protéger son investissement immobilier ?

Comment bien choisir son assurance habitation pour protéger son investissement immobilier ?

Protéger votre investissement contre tout type de problème est important pour faire grandir votre patrimoine ou au moins le faire perdurer dans le temps. De ce fait, choisir une bonne assurance habitation pour votre investissement locatif est crucial. Découvrez quelques assurances essentielles pour protéger au mieux votre investissement locatif.

Une assurance habitation est-elle obligatoire pour votre investissement locatif ?

Une assurance habitation pour votre investissement locatif est obligatoire dans plusieurs cas de figure. Effectivement, la loi change selon 3 types de situations, s’il s’agit d’un logement neuf, s’il est considéré comme étant en copropriété ou encore s’il est question d’un logement individuel.

Lire également : Comment changer d'assurance en cours de prêt immobilier ?

S’il est question d’un logement neuf

Tout d’abord, si votre investissement est un logement neuf mis à disposition d’un locataire, une assurance habitation ne sera pas obligatoire. Néanmoins, il est très conseillé de souscrire tout de même à une assurance habitation pour prévenir des risques d’incidents tels que des incendies ou des inondations par exemple.

Concernant un logement en copropriété

Si votre investissement est un logement en copropriété et que vous êtes donc copropriétaire, la loi Alur vous oblige à souscrire à une assurance habitation. En tout cas au moins à une garantie de responsabilité civile.

A lire en complément : Comprendre le fonctionnement de l'assurance propriétaire

Cette garantie permettra d’assurer vos meubles si vous louez un logement meublé ainsi que de s’additionner à l’assurance habitation de votre locataire s’il arrive un malheur dans votre logement.

De plus, lorsque votre logement locatif n’est pas habité. C’est votre garantie de responsabilité civile qui prendra le relais de l’assurance habitation de votre ancien locataire. Ainsi, si une fuite d’eau de votre logement cause des dégâts chez un voisin, c’est grâce à cette garantie que vous pourrez rembourser les travaux pour réparer les dégâts.

Enfin, si votre investissement locatif est un logement individuel

Pour finir sur ces 3 cas de figures qui reviennent le plus souvent, si votre investissement locatif est un logement individuel comme une petite ou grande maison, une assurance habitation de la part de votre locataire n’est pas obligatoire. Veillez simplement que votre locataire ait bien souscrit une assurance pour les risques locatifs.

white and red wooden house miniature on brown table

L’assurance habitation pour Propriétaire Non Occupant

Une autre assurance essentielle pour protéger vos investissements est l’assurance habitation pour Propriétaire Non Occupant, aussi appelé PNO. Cette assurance vise les propriétaires qui ne vivent absolument pas dans une habitation, elle est donc parfaite pour couvrir au mieux vos investissements locatifs.

Quelles garanties offre l’assurance PNO ?

Cette assurance très complète donne de nombreuses garanties aux propriétaires qui ne vivent pas dans leurs habitations, parmi ces garanties, vous pourrez retrouver : 

  • La responsabilité civile 
  • Une protection contre les catastrophes naturelles
  • Une assurance contre les dégâts des eaux et les incendies

Une assurance PNO, comment ça fonctionne ?

Souscrire à une assurance PNO est très important et ceci dès que vous devenez propriétaire. N’attendez donc pas que votre premier locataire arrive dans l’habitation. Votre habitation doit être couverte en permanence !

En termes de tarif, ce type d’assurance devrait approximativement vous coûter entre 50 et 150 € par an. Cela dit, ce coût peut varier en fonction des caractéristiques de votre habitation.

Articles similaires

Lire aussi x