Quels sont les différents cas de résiliation l’assurance crédit immobilier ?

Quels sont les différents cas de résiliation l’assurance crédit immobilier ?

La résiliation annuelle de votre assurance de prêt immobilier est devenue une réalité grâce à la demande d’amendement Bourquin. À compter du 1er janvier 2018, vous pourrez changer l’assurance de votre prêt immobilier chaque année. En 2018, 2019, 2020, il n’y aura plus de restrictions sur votre droit de rétractation, comme c’était le cas avec la loi Hamon, qui est limitée à la première année de votre prêt. Pour écouter les médias qui n’ont pas manqué de transmettre l’information et des milliards d’euros à la clé, il suffit aux emprunteurs d’aller à un comparateur d’assurance-crédit et de mettre en place un contrat d’assurance en 5 minutes et envoyer tout à votre banque pour obtenir un bénéfice moyen de 10 000€ pour la durée de votre prêt ( cela nous permet d’utiliser le comparateur d’assurance crédit indépendant que nous avons construit pour vous). Sûrement la mariée est belle et la petite musique que vous pouvez écouter agréablement, mais dans la pratique nous aurons une performance beaucoup plus technique qu’il n’y paraît. Comme toujours, nous avons voulu aller au-delà de la phase résultante de l’iceberg, bien sûr, en vous présentant les aspects théoriques et les étapes pour mettre fin à l’assurance de votre emprunteur, mais nous allons tout d’abord discuter des points techniques de cette approche. Donc, commençons par la théorie que les agences de crédit, comparateurs d’assurance-crédit et dans leur sillon les médias plus généraux.

Plan de l'article

Que dit l’amendement Bouquin ?

Cet amendement est un « addenda » proposé dans le cadre d’un projet de loi sur les « Conventions de crédit à la consommation pour les biens résidentiels et pour simplifier le cadre de mise en œuvre des obligations relatives à la propriété résidentielle. Nous avons récemment entendu parler de cette loi parce qu’elle traite de la question de la domiciliation des salaires dans le cadre de l’obtention prêts immobiliers légalisés. Cet amendement Bourquin a donc créé un droit de remplacement annuel pour toutes les offres de prêt, sans remettre en cause le principe de la loi Hamon, qui permet un droit immédiat de résiliation dans les douze premiers mois suivant la signature de l’offre de prêt. L’amendement Bourquin ajoute seulement le terme « chaque année », mais l’impact est énorme, car il s’agit de prêts immobiliers actuels qui peuvent subir un changement dans la partie assurance du prêt tout au long de leur période de validité. Tout cela a le mérite d’être très clair, d’autant plus que le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) commente une liste de critères permettant d’évaluer s’il y a équivalence avec le contrat qu’il a vendu à l’emprunteur Les banques, par conséquent, restera toujours crucial pour le fait que vous pouvez changer l’assurance de l’emprunteur, et ici la pratique sera différente de la théorie. Les banques sont à la fois des juges et des partis et, comme c’est le cas aujourd’hui, essaieront de rendre votre remplacement d’assurance complexe. Malheureusement, même si une liste de critères de comparaison officiels est utilisée, il n’est pas rare que les banquiers font preuve d’imagination écrasante pour s’opposer ou même rejeter votre changement d’assurance, même si tous les critères sont remplis pour une simple raison de soumettre le contrat, ce qui ne convient pas. Il vous sera difficile d’atteindre la fin de votre approche si la banque quitte les sentiers battus et vous sur des critères techniques qu’elle ne se contrôle pas. Dans tous les cas, avant de parler des complications possibles de la cessation, vous devez suivre les étapes de base.

A lire aussi : Comment changer d'assurance en cours de prêt immobilier ?

Comment puis-je changer votre assurance prêt immobilier chaque année avec l’amendement Bourquin ?

Étape 1  : Déterminer la date d’un changement possible, c.-à-d. la date limite

Bien que l’amendement Bourquin ne précise rien à cet égard, la date d’échéance est déterminée par la signature de votre offre de prêt. Par exemple, si vous avez signé votre offre de prêt le 5 septembre 2012, vous pouvez annuler l’assurance de votre emprunteur le même jour chaque année. En pratique, seules quelques personnes conservent leur offre de crédit à compter de la date de signature. Donc, si vous n’avez pas de copie signée, soyez basé sur la date d’émission de cette liste et ajoutez 11 jours, parce que c’est le temps de réflexion qui vous est imposé par la Loi Scrivener. Attention, nous parlons bien en vertu de la Loi sur la signature de l’offre de prêt, c’est-à-dire l’obligation contractuelle que vous avez envers la banque. Il s’agit également de la date à partir de laquelle vous avez été couvert par l’Assurance Emprunteur. La date de la La signature de votre propriété chez le notaire, la date de libération de vos fonds ou la date de début de vos conditions de prêt immobilier ne doivent donc pas être prises en compte. Une fois cette date de l’offre de prêt trouvée, il est nécessaire de prendre en compte que vous avez une période de préavis de 2 mois. Comme pour la plupart des contrats d’assurance que vous souhaitez annuler, vous devez envoyer votre demande par lettre recommandée avec accusé de réception deux mois avant la date d’expiration. Oubliez le dépôt de la main dans votre agence, même si votre conseiller bancaire vous a dit qu’il n’y aurait pas de problème. Il n’est pas celui qui enregistre la résiliation de l’assurance de votre emprunteur, mais le service de publication d’offres de crédit ou de modifications aux offres de crédit, car la banque émettra une confirmation, en tenant compte de votre changement d’assurance, qu’elle vous enverra et vous l’enverra après 11 jours de réflexion. Observer Vous que l’émission de cette approbation, ainsi que la nouvelle table d’amortissement, sont complètement libres. C’est l’un des aspects énoncés dans la loi. Nous vous recommandons de le prendre 4 mois avant la date d’échéance. Ces deux mois supplémentaires pourraient être appelés marge de sécurité. Trouver le bon produit peut être rapide, mais l’abonnement peut parfois être légèrement plus élevé, surtout si votre âge est plus âgé, le montant du capital à assurer ou si votre questionnaire de santé n’est pas vierge. Dans ce cas, l’assureur peut vous demander d’effectuer des examens médicaux supplémentaires, des suppléments médicaux de votre médecin, etc., ce qui entraînera une période de traitement légèrement plus longue. La réponse de l’assureur après avoir pris en compte vos divers examens de santé peut également ne pas vous satisfaire, et il est important que vous ayez le temps d’interroger un autre assureur sans forcément bloqué par des délais. Étant donné que les questionnaires médicaux sont généralement valides 4 ou 6 mois après les assureurs, n’hésitez pas à les utiliser. Dans les cas extrêmes, ne choisissez pas un produit d’assurance emprunteur simplement parce que les formalités médicales sont plus faibles ou que le processus d’adhésion est plus simple. Ce discours sera celui des courtiers présents dans les comparateurs d’assurance-crédit. Notre dernier article devrait vous faire comprendre leur fonctionnement (voir « Comparateur d’assurance-crédit : la comparaison des taux d’intérêt est bonne, la comparaison des garanties est meilleure ! « ) En effet, ces comparateurs, en attente des lancements de blocs le 1er janvier 2018, ont déjà affirmé que le principal argument pour mettre fin à l’assurance emprunteur sera la simplicité de l’adhésion et, en particulier, la numérisation des offres. Vous venez de prendre ce discours pour recueillir les volumes que vous voulez. que Mot-clé : « retour du pouvoir d’achat aux Français ». Donc, ce n’est certainement pas faux, mais si vous concluez un contrat d’assurance d’un emprunteur, vous effectuerez une action légèrement plus intéressante que si vous faisiez le plein de votre essence. Vous avez probablement 85% des emprunteurs avec un contrat qui a été souscrit à votre banque que vous payez deux à trois fois plus que n’importe où, mais surtout avec des garanties qui sont largement inappropriées à vos besoins et qui contiennent des restrictions de soutien qui ne sont pas moins. Lorsque vous avez mis en place votre prêt immobilier il y a quelques années, il est probablement devenu comme si l’emprunteur était pressé. Visite des banques, documents à soumettre, souscription à votre compagnie d’assurance au dernier moment pour fermer le dossier de crédit et avoir votre argent 48 heures avant d’aller chez le notaire. Aujourd’hui, vous avez le temps de vous informer, le temps, le fonctionnement Comprendre vos garanties, utilisez-les à bon escient afin de ne pas vous retrouver dans une situation qui soit compatible avec la situation dans laquelle vous vous trouvez actuellement et dont vous ne savez certainement pas (voir « Assurance crédit : ce que vous devez savoir à l’avance ! « ) Comme nous le répétons régulièrement, le prix est une chose, mais le plus souvent vous achetez une garantie. Cette garantie que si elle ne fonctionne pas correctement, votre prêt immobilier ne sera pas repris, d’où l’un de vos frais les plus importants. Vous n’avez pas besoin de vous dire ce qui se passe lorsque vous ne pouvez plus payer votre prêt immobilier, vous connaissez tous le reste.

Étape 2  : Déterminer les critères d’équivalence de garantie (CCSF)

Comme nous vous l’avons déjà dit, pour que votre demande de résiliation soit acceptée par votre banque, qui servira d’exigence de garantie CCSF (Comité consultatif du secteur financier) se rencontrer. En conclusion, la banque n’acceptera votre changement d’assurance que si le contrat que vous lui présentez est au moins couvert comme celui avec qui vous êtes actuellement assuré. À cette fin, chaque organisme bancaire a pris soin de sélectionner 11 critères dans la liste des 18 critères publiés par le CCSF, qui sont spécifiques et qu’elle doit publier sur son site internet. Nous avons développé tous ces critères point par point afin qu’ils soient compréhensibles pour tout le monde, lorsque nous avons décrit en détail le fonctionnement de la résiliation de l’assurance emprunteur en vertu de la Loi Hamon (résiliation dans la première année après la signature de l’offre de prêt) (voir « Comment changer l’emprunteur au cours de le prêt. Prêt immobilier ? Quelle approche, frais ? « ) Néanmoins, voici brièvement les différents critères choisis par votre banque, ainsi que nos commentaires ( italique) à Pour vous aider dans vos recherches et anticiper certaines difficultés probables dans l’étude de votre contrat par l’intermédiaire de la banque :

A lire en complément : Quelle est la date anniversaire d'un prêt immobilier ?

GARANTIE PRÉVUE POUR LES GARANTIES, PTIA, INVALIDITÉ ET INVALIDITÉ (death ptia ipt itt)

  • Couverture du sport amateur pratiqué par l’emprunteur au moment de l’abonnement : OUI/NON

Dès réception de votre contrat, votre banque peut vous demander si elle a choisi ce critère pour pratiquer un sport risqué et vérifier s’il n’est pas inclus dans les exclusions. Si vous faites du sport, vérifiez si elles ne font pas partie des exclusions contractuelles ou demandez à votre intermédiaire d’assurance (qui a dû vous poser cette question avant de terminer ses études) de vous fournir un questionnaire précis pour connaître la décision de l’assureur concernant la couverture de l’assurance. Cela peut conduire à des exclusions douanières ou -effectuer des augmentations. Les comparateurs d’assurance n’ont pas l’intention de tenir compte de cette spécificité ; il n’est donc pas nécessaire de comparer des tarifs très différents à la fin Notez également que certains contrats d’assurance pour les emprunteurs couvrent tous les sports sans exclusion ni majoration. Cela peut être une bonne solution, surtout si vous pratiquez des sports très risqués (parapente, deltaplane, sport automobile, alpinisme,…)

  • Maintien de la couverture pour les voyages dans le monde entier en tant que personne ou entreprise l : OUI/NON

Dans la même veine que pour le sport, votre banquier peut vous demander si vous avez besoin de voyager à l’étranger dans le cadre de votre activité professionnelle et vérifier si votre contrat vous garantit. Généralement pas de soucis lorsque vous voyagez en Europe, en Amérique du Nord ou en Australie. D’autre part, si elle est située en Asie ou en Amérique du Sud, par exemple, faites attention ici aussi à faire un d’exiger un prix raisonnable en remplissant le formulaire spécifique que votre intermédiaire d’assurance doit vous fournir (il a également dû vous poser la question avant ses études). En ce qui concerne le sport, les comparateurs d’assurance-crédit ne tiennent pas compte de ce problème dans leur tarification automatique. Vous n’avez pas besoin de comparer des prix qui varient après avoir étudié votre cas personnel. Des contrats existent également dans ce pays et offrent une couverture gratuite dans le monde entier sans augmentation des tarifs.

  • Entretien de la couverture de voyage À des fins professionnelles ou humanitaires : OUI/NON

Même chose que les voyages d’affaires, mais cette fois si vous voyagez dans un environnement humanitaire

Critères spécifiques de la garantie DECES

  • couverture de la garantie de décès pendant toute la durée du prêt ? : OUI/NON

Souvent, vous trouverez des contrats dans la délégation d’assurance couvrent la Garantie de décès de l’assuré jusqu’à 85 ans ou 90 ans. Alors faites attention à ce point. Cependant, vous remarquerez que, dans certains cas, votre contrat de groupe bancaire ne répondait pas à ses propres exigences. Cela est particulièrement vrai des contrats du Crédit Agricole CNP qui limitent la couverture de décès de l’emprunteur à son âge de 70 ans (à l’exception d’un contrat pour personnes âgées, mais qui sont excessivement coûteux). Nous avons mentionné ce point dans l’article consacré aux emprunteurs de haut niveau, voir « Assurance de prêt immobilier senior : quel est le coût, quelles solutions avez-vous à emprunter après 60, 65 ou 70 ans ? en indiquant l’âge maximal de la couverture bancaire. Si vous trouvez que l’étude de votre contrat de groupe ne vous couvre qu’avec la fin du prêt, vous devez étudier rapidement les alternatives possibles, car à partir d’un certain âge vous risquez de ne pas vous sentir assuré. Cela aura pour effet d’obtenir votre prêt dans le Le décès n’est pas fermé si vous avez payé une assurance pendant des années.

Critères spécifiques de garantie PTIA

  • Couverture PTIA pour toute la durée du prêt ? : OUI/NON

L’ âge légal de la retraite ayant été reporté, cette garantie a été reportée au fil du temps. Certaines banques ont évolué leurs contrats avec couverture jusqu’aux 70 ans de l’assuré. C’est particulièrement le cas de BNP ou du Crédit Agricole. Même si, en fait, il peut ne pas être logique d’aller jusqu’à un assuré, une fois à la retraite, ce type d’évaluation de la rémunération peut également demander l’âge maximal de couverture du contrat que vous avez choisi. En plus d’un ancien contrat bancaire de groupe, vous trouverez une limite d’âge de 60 ou 62 ans. Encore une fois, il est important de changer de contrat pour changer de contrat tout au long de sa carrière par un de bénéficier d’une couverture adéquate.

Critères spécifiques pour la GARANTIE D’INADMISSIBILITÉ (ITT)

  • Garantie pour toute la durée du prêt : OUI/NON

Comme nous venons de le voir pour l’évaluation du décès et le PTIA, il est important de vérifier maintenant l’âge maximum de couverture pour la garantie ITT. Il est souvent passé à 67 ans, mais les banques comme la BNP ont besoin d’une couverture pouvant aller jusqu’à 70 ans. La durée de la compensation est en jeu au-delà de la période de couverture. Si vous avez 59 ans et que vous finissez par travailler pendant une longue période, l’indemnisation pour les anciens contrats bancaires prendra fin à 60 ans si vous n’avez pas encore atteint l’âge de la majorité pour recevoir une pension de vieillesse. Profitez de la possibilité d’annulation annuelle de l’emprunteur d’assurance pour remettre vos garanties en ordre.

2) Temps révertible :

  • — ≤ 30 jours
  • — ≤ 60
  • jours — ≤ 90 jours
  • — ≤ 120 jours
  • — ≤ 180 jours

Il s’agit de la durée de l’absence de travail, qui doit être dépassée pour recevoir une compensation. Dans 95 % des cas, la franchise standard de recontrat est de 90 jours. Néanmoins, dans certains cas, comme le Traité BFM de la Société Générale ou certains contrats du Crédit Mutuel, une franchise de 180 jours peut être mise à la disposition des fonctionnaires. Il est entendu que les contrats d’assurance des emprunteurs ne couvrent que les perturbations importantes. Cependant, si vous attendez 6 mois pour égaliser, cela peut être un peu long. Le coût est certainement plus faible, mais le jeu en vaut la peine. C’est à vous de le voir en personne en fonction de vos ressources.

  • Pour une personne active, évaluation fondée sur la profession le jour de la perte : OUI/NON

C’ est un point technique où les « banques » les compagnies d’assurance, et en particulier la CNP, ont été rejetées en vertu du contrat qu’elles ont commercialisé pour les prêts immobiliers de la Caisse d’Epargne. En 2015, la Cour d’Appel de Grenoble a expliqué les définitions de l’absence de travail, qui devaient dire qu’une interruption de travail était causée par l’abus par l’impossibilité d’exercer une profession et pas seulement par votre expression. Ne vous inquiétez pas, tous les contrats en délégation sont à jour, mais si vous avez d’anciens prêts à la Caisse d’Epargne ou au Crédit Agricole, vous trouverez ces définitions dont la résiliation annuelle vous permettra de vous libérer. Cela vous protégera de tout conflit avec la banque ou la compagnie d’assurance si vous demandez une indemnisation.

  • Prestation pour un travailleur au montant du paiement mensuel assuré sans tenir compte de la perte de revenu survenue au cours de la demande est : OUI/NON

Point technique très important ! Si votre banque n’exige pas ce critère, elle vend des « accords d’exemption », ce qui signifie que l’acceptation de votre prêt mensuel est limitée à votre perte de revenu En d’autres termes, vous étiez un employé supérieur et votre contrat de retraite assure le maintien des salaires, l’assureur ne vous paie pas votre prêt mensuel. Vous payez donc une cotisation ITT gratuitement. Dans le cas où il devient presque obligatoire de résilier le contrat d’assurance de l’emprunteur de la banque. Même si vous recevez une délégation d’assurance à l’exclusion de la garantie ITT, ce sera toujours mieux. En fait, être mieux dans 90% pour quelque chose que dans 100% des cas couverts gratuitement. Les banques qui pratiquent ce type de contrat mentionnent la Caisse d’Epargne, le Crédit Foncier, la Banque Populaire (la majorité des cas).

  • Maintien de la couverture thérapeutique à temps partiel avec au moins 50 % de soins pendant au moins 90 jours OUI/NON

Ce critère est requis par le nombre de banques, mais les assureurs alternatifs ont ajusté. En conclusion, en cas de reprise du travail au cours d’une période moyenne de thérapie, la Banque vérifiera si vous bénéficierez d’une couverture d’au moins 50 % de la couverture qui vous a été accordée pour une période d’au moins 90 jours pendant votre incapacité totale de travail. Encore une fois, vérifiez si cette garantie est incluse dans votre nouvel accord de délégation afin d’éviter d’avoir à revenir sur ce type d’article.

  • Déclaration inactive à ce moment de la perte OUI/NON

Si c’est le cas, taux de soutien :

  • 1 -49%
  • 50 -99%
  • 100%

C’ est important parce que lors de la conclusion d’un contrat, on réfléchit peu, mais ce qui se passe si vous êtes inactif au moment d’un problème de santé ou d’un accident qui conduit à une incapacité de travail. Le système de rémunération est particulier et peu de contrats de groupe bancaire ou de délégation d’assurance compensent de la même manière. Par conséquent, l’acceptation de l’assureur peut être partielle ou complète. Pour vérifier parce que, malheureusement, cela arrive et si vous êtes inactif, cela signifie que les fonds à payer pour le prêt ne sont pas nécessairement à la date limite. Vérifiez les exigences minimales de votre banque, mais pensez aussi à ce que vous voulez. Bien sûr, un avantage à 100% du paiement mensuel du prêt est souhaitable.

  • Rapport sur les plaintes dorsal

  • Pas d’hospitalisation ou d’intervention chirurgicale

— Avec Conditions hospitalières (moins de 10 jours/10 jours ou plus) ou intervention chirurgicale De nombreux assureurs parlent de ce critère, surtout parce qu’il est généralement facultatif dans les contrats d’assurance-crédit de délégation. Le rapport sur les problèmes de dos a été un grand débat. Maux de dos, sciatique, hernie discale… Votre contrat couvre ce point ou non https://www.leblogpatrimoine.com/credit-immobilier/assurance-de-pret/assurance-de-pret-et-definition-de-la-couverture-psy-et-dos-affections-disco-vertebrales-et-du-psychisme.html Si votre banque exige ce critère, vous devrez le préciser, puisque la banque a vendu votre couverture d’assurance sans exclusions (au moins dans ces conditions, ce qui ne vous empêche pas d’être exclu sur la base d’une déclaration historique sur ce type de plaintes) Les établissements de crédit qui demandent un contrat sans résidence hospitalière ou conditions d’exploitation sont la Banque Postale, BNP, Crédit Agricole, CIC, Crédit Mutuel, Le Crédit Mutuel de Bretagne (pour ces trois dernières banques, vérifiez le contrat qui vous a été vendu, car si l’on ne couvre pas les conditions dorsales dans les conditions demandées par la banque, vous n’avez pas à répondre au critère. En fait, une banque ne peut pas exiger que le contrat soit délégué pour remplir des conditions que son propre contrat ne remplit pas. Néanmoins, nous vous souhaitons beaucoup de courage après le contact bancaire qui modifiera votre dossier d’annulation). D’autre part, les banques en ligne comme Boursorama, ING seront moins exigeantes que certaines banques réseau telles que HSBC, Caisse d’Epargne, LCL (vérifier la version du contrat CACI), Credit Foncier ou une Caisse Régionale de Banque populaire Il convient également de noter que dans l’ancien contrat, en particulier dans le cas du Crédit Agricole (après la Caisse Régionnale), la déclaration des les conditions psychologiques ont été complètement exclues. Vous pouvez consulter votre cas personnel au verso de votre questionnaire de santé, où des conditions particulières ont été fixées pour les conditions générales. Si vous êtes également dans ce cas, la banque ne sera pas en mesure de contredire l’absence d’option dans votre contrat, car ils eux-mêmes ne couvrent pas ce poste Ici aussi, vous devez être patient, car les personnes qui traitent de votre cas ne seront certainement pas au courant de cet article. Lors de la commercialisation de ces contrats, de nombreux conseillers bancaires du Crédit Agricole ne connaissaient pas leur propre contrat… Quelle est aussi l’idée d’ajouter des dispositions spéciales au verso d’un questionnaire sanitaire ? Souhaitons-nous vendre les Conditions générales sans exclusion, mais avez-vous la possibilité de les appliquer plus tard ? Pour ceux qui ont un enregistrement CNO sur ADI 01 2008, je télécharge pour le vérifier. Ce contrat a été vendu à partir de la mémoire jusqu’en 2014. La Banque a examiné les contrats ci – après avant l’adoption de la loi Hamon pour montrer qu’il était désormais « qualitatif »

  • Rapports sur les troubles psychiatriques

  • Hospitalisation inconditionnelle

— Avec des conditions hospitalières (moins de 10 jours/10 jours et plus) Dans le même sens que les conditions dorsales, vous devez être souscrit à l’option pour recevoir l’acceptation de la résiliation. Les banques requérantes sont les mêmes que pour l’option dorsale décrite ci-dessus

Critères spécifiques pour la GARANTIE D’INVALIDITÉ (IPT)

Pour tous les critères liés à l’incapacité pensée et les commentaires sont les mêmes que pour le handicap des parties ITT. Nous ne commenterons donc que la couverture partielle d’invalidité (RPI), car cette partie est spécifique. est.

  • Garantie pour toute la durée du prêt : OUI/NON

  • Évaluation par profession le jour de la catastrophe : OUI/NON

  • Invalidité totale sans perte de revenu au moment de la catastrophe : OUI/NON

  • 33 % de soutien pour invalidité partielle (IPP) : OUI/NON

Cette garantie, que nous considérons comme très utile et dans laquelle nous avons développé les cas où elle a optimisé la couverture de l’emprunteur dans l’article https://www.leblogpatrimoine.com/credit-immobilier/assurance-de-pret/la-garantie-ipt-invalidite-totale-de-votre-assurance-de-pret-definition-analyse-evaluation-de-taux-prestations-et-selection.html peut être requis par certaines banques. Encore une fois, il s’agit généralement d’une option que vous pouvez sélectionner dans votre accord de délégation. Il permet la couverture de l’invalidité entre 33 et 66 % grâce à la participation de la durée du prêt (les règles de compensation varient en fonction du contrat, mais la N-33/33 semble souvent plus cohérente) Les banques qui demandent cette option sont HSBC, Crédit Mutuel, Crédit Mutuel de Bretagne, CIC (en ce qui concerne la gestion des maladies vertébrées disco, revoient le contrat commercialisé par ces trois dernières banques parce qu’elles ne peuvent exiger un critère qu’elles ne satisfont pas elles-mêmes) ou Société Générale.

  • Détection des symptômes dorsaux

— Sans conditions d’hospitalisation ou d’intervention chirurgicale — Avec des conditions hospitalières (moins de 10 jours/10 jours ou plus) ou une chirurgie

  • Rapports sur les troubles psychiatriques

— Hospitalisation inconditionnelle — Avec des conditions hospitalières (moins de 10 jours/10 jours et plus) Il y a un dernier une partie de la garantie contre le chômage, mais cela est spécifique à nous l’élaborera dans un futur article. Pour les obligations qui sont actuellement fermées en 2017, les banques fournissent un FAI (fiche d’information standardisée) qui vous permet de connaître les critères à remplir lorsque vous souhaitez souscrire une délégation d’assurance, c’est-à-dire une assurance externe. Cette obligation d’informer l’emprunteur qui est récent, donc ne sera pas un dossier si votre prêt a été émis il y a plusieurs années. Donc, théoriquement, vous pouvez compter sur la liste des critères actuels, puisque les banques, en règle générale, ont augmenté leur niveau de garantie. Vous supposerez une comparaison légèrement déformée, car vous avez plus de garanties que pour votre couverture actuelle, mais mieux que pas assez. Cependant, dans la pratique, cela peut causer certains problèmes dans certains cas, en particulier avec un changement d’assurance que votre banque rejette si elle aurait dû l’accepter. En effet, bien au-delà des aspects théoriques associés à ces fameux critères de comparaison, une banque ne peut exiger un critère pour ne pas se satisfaire. Pour donner un exemple concret, HSBC Bank demande maintenant que le critère de la « couverture partielle d’invalidité comprise entre 33 % et 66 % » accepte un contrat d’assurance pour les emprunteurs externes. Si vous avez emprunté avec HSBC en 2012 et à ce moment-là la garantie n’existait pas dans le contrat que vous avez vendu, vous n’avez pas besoin de répondre à ce critère aujourd’hui. Nous venons d’aborder l’un des cas purement pratiques dans lesquels vous pourriez vous retrouver et nous pouvons vous inquiéter de la résiliation de l’assurance de votre emprunteur. À notre avis, les deux critères les plus problématiques sont « backcover » et « backcover », car ils provoquent de nombreux litiges au sujet de l’accord de résiliation avec la banque sera. Par conséquent, si vous avez une dépression ou même des maux de dos mineurs dans le passé, évitez de commettre une approche standard avec un type de résiliation, car il vous fournira des courtiers Internet, car ce n’est pas un fabricant de télécommunications qui préparera le courrier sur mesure si la banque s’oppose à un refus ne le comprennent pas. Dans ce cas, comme dans beaucoup d’autres, en lisant attentivement les conditions générales de votre contrat actuel, vous pouvez anticiper le refus éventuel de résiliation de votre banque. Dans la pratique, le marché de l’assurance emprunteur, lorsqu’il était nécessaire de faire une image, est tout comme celui de l’automobile, ce qui signifie que la qualité des produits vendus n’a cessé d’augmenter. Votre banque ne peut donc pas exiger que vous lui fournissiez un produit équivalent Glof 7 pour le comparer à Golf 1, qu’elle vous a vendu il y a quelques années. Cependant, il sera essayer de vous faire croire simplement parce que les personnes qui analysent votre application ne vérifient pas les conditions de votre produit, mais s’appuient sur leur fiche technique actuelle (FAI). Vous pouvez manquer votre annulation simplement parce que vous ne vous attendiez pas à un problème technique que vous ne connaissiez pas, ou que votre intermédiaire d’assurance n’a pas entièrement maîtriser le problème… Une fois que les critères de conformité de votre banque sont connus, vous pouvez commencer à comparer les différentes solutions proposées par les différents opérateurs du marché.

Étape 3  : Sélectionnez le produit d’assurance emprunteur et souscrivez

Comme nous venons de l’expliquer, le premier élément à considérer est le niveau minimum d’exigences de votre banque. Si votre banque exige que le CCSF couvre les affections mentales et dorsales dans ces critères, vous devrez envisager cette option supplémentaire intégrer systématiquement (90% des produits sur le marché intègrent systématiquement cette garantie d’option supplémentaire). Selon les produits, il est appelé « confort », « rachat psy retour » « sérénité », etc. Le deuxième point à considérer, le ratio est la partie du prêt immobilier pour lequel vous êtes assuré. À tout le moins, il sera nécessaire de reproduire ce qui est actuellement dans l’accord de groupe de votre banque. Néanmoins, vous pouvez l’utiliser pour mieux vous garantir si votre situation personnelle a changé ou simplement parce que votre banque a refusé de l’augmenter dans le cadre d’un prêt immobilier. En fait, c’était presque impossible, si 50% par habitant étaient assurés, il était presque impossible de transmettre 75 ou 100% pour les personnes qui étaient en couple. Cet article peut vous aider à déterminer le taux d’assurance qui vous convient (voir « Combien de votre prêt immobilier doit être assuré. Analyse de la ratio d’assurance crédit. ‘ Si vous êtes inactif aujourd’hui, Vous cherchez un emploi ou une interruption de travail même avec une grossesse pathologique, vous devez être conscient que les compagnies d’assurance presque toujours nient vous garanties. Certains acceptent de toute façon, mais nous verrons si c’est intéressant pour vous. Troisième point pour étudier vos attentes personnelles en matière de garanties. Après avoir étudié vos contrats généraux avec un professionnel, vous découvrirez le pôle rose de votre contrat d’assurance et la moindre information que votre banquier vous a montrée lors de la remise de votre immobilier. Comme nous vous l’avons dit, les contrats d’assurance emprunteurs commercialisés par les banques sont actuellement de qualité inférieure, mais c’était bien pire avant… Sur le menu :

  • Garanties de compensation dans la majorité des contrats, c’est-à-dire les services ITT (jugement et IPT (Invalidité totale), dont le bénéfice est limité à votre perte de revenu. Ainsi, vous constaterez que dans une situation où vous êtes un employé ou un fonctionnaire, vous n’êtes presque jamais payé par l’assureur, tout en payant bien vos cotisations d’assurance et que ces garanties sont bien notées dans votre contrat.
  • Une exclusion complète de vos relevés de santé initiaux. Si vous avez été parfois surpris de ne pas avoir d’exclusion dans votre contrat en raison de déclarations d’assurance maladie, c’est simplement parce que l’assureur a automatiquement exclu ces maladies dans certaines lignes de vos conditions générales. Dans le cas d’une future couverture de ces pathologies, vous n’êtes pas couvert. Oui, de tels contrats existent, il est donc important de les échapper…
  • Exclusions dans les problèmes dorsaux ou mentaux. Nous avons développé ce point plus tôt dans l’article en appelant Crédit Agricole citée (contrats commercialisés par certaines caisses régionales, comme le Languedoc Roussillon).
  • Garanties et donc services limités à 60 ans pour ITT et IPT. Ici aussi, en cas de pannes à partir de l’âge de 60 ans, vous n’êtes plus couvert, ce qui correspond à l’ancien âge légal de la retraite. L’assureur se fiera toujours aux anciennes conditions s’il n’a pas approuvé, et assurez-vous qu’il ne l’a pas fait.
  • Définitions des garanties totalement discriminatoires et dépassées. Jusqu’à il y a quelques années, la définition d’une interruption de travail pour la majorité des contrats bancaires était le fait qu’ils ne pouvaient exercer une profession. Ainsi, un chirurgien avec un poignet cassé dans les cas extrêmes n’était pas considéré comme une pause dans le travail, car il aurait pu passer des cours à la faculté, par exemple
  • . Couverture de la garantie de décès, qui est âgée de 70 ou 75 ans se termine. Si votre prêt prend fin après la retraite, vous êtes intéressé à vérifier si vous êtes couvert jusqu’à la fin du prêt, ou laissez vos héritiers dans une situation difficile en cas de décès prématuré.

Cette liste non exhaustive de points négatifs que vous pouvez trouver dans l’assurance de votre emprunteur est une raison pour l’annuler à la durée annuelle. Même si votre prêt est en cours et que vous êtes en bonne santé jusqu’à présent, et que vous n’avez donc pas besoin de demander une indemnisation à l’assureur de la banque, soyez prudent. Planifiez un problème possible, car le paiement de l’assurance sera utilisé. Vous payez déjà une contribution autant qu’elle sert. Si vous êtes sensible à couvrir vos prêts, en plus des exigences de vos banques, vous pouvez choisir des garanties supplémentaires ou des options qui auront un certain intérêt si vous voulez être calme. Par exemple, des articles tels que « L’IPT (Invalidité totale) Garantie de votre assurance prêt : définition, analyse, évaluation tarifaire, avantages et sélection vous aideront à comprendre ce dont vous avez besoin dans les conditions générales du nouvel assureur. Attention Ce type d’analyse ou d’opération n’est pas nécessairement mentionné dans les notes d’assurance de l’emprunteur (et c’est dommage) ou est exigé dans « sur-mesure » (en particulier dans les comparaisons d’assurance-crédit, qui est souvent la solution de base moins opaque). Une fois que vous aurez terminé votre présélection des produits, vous pourrez en apprendre davantage sur l’acceptation médicale et les formalités qui seront effectuées pour exécuter le contrat. Si vous avez une petite histoire ou des accidents qui sont assez vieux pour les signaler, vous devez être vigilant, car si vous pouvez éviter les exclusions, c’est seulement mieux. En effet, certaines banques ont pris le piège de rejeter les périodes d’assurance emprunteur lorsque Vous concluez un contrat qui est exclu si vous n’en avez pas à la maison. Cette raison de refus est totalement illégale et n’appartient absolument pas aux critères de refus de la CCSW que les banquiers sont autorisés à utiliser. Si une lettre vous a été envoyée à cette fin, vous auriez intérêt à l’envoyer à l’ACPR (autorité de réglementation…), qui est responsable de l’application correcte de la Loi sur la résiliation de l’assurance emprunteur. Cela ne résoudra pas votre cas personnel, mais au moins la banque peut être condamnée à une amende de 3000€ pour non-respect de la procédure. plus Les effets de ce type de refus d’assurance peuvent être graves parce que votre banque peut vous priver d’une couverture optimale sur de nombreux points, tout en ne vous indemnisant en rien à son niveau de maladie ou d’accident, par exemple, si elle a un contrat d’indemnisation. À Pour revenir au choix médical des assureurs, cela peut varier en fonction de l’âge et du capital assuré. Il s’agit donc d’une déclaration de santé simple pour un jeune qui devrait couvrir un prêt de 200 000€ pour les examens cardiologiques, les tests sanguins et urinaires, etc., si vous avez environ 50 ans et que vous voulez couvrir un prêt de plusieurs centaines de milliers d’euros. Certaines entreprises ont considérablement réduit leurs formalités médicales pour permettre les abonnements. Cependant, assurez-vous que votre intermédiaire d’assurance, qu’il s’agisse de comparateur ou de courtier physique, ne sélectionne pas le produit uniquement en fonction de critères liés à la facilité de souscription. Les compagnies d’assurance en ont fait un point de vente fort, et il est vrai qu’il est agréable de conclure un contrat d’une manière simple. Cependant, ce qui est important pour une garantie d’assurance, c’est comment l’assureur vous dira compensé. Rappelez-vous que nous ne sommes pas là pour faire plein d’huile diesel, mais pour une couverture de crédit qui vous suit pendant 15 ou 20 ans, afin que vous puissiez garder votre propriété même en cas de dommages graves à la santé.

Étape 4  : Annuler le contrat d’assurance de votre banque lors d’un prêt

Une fois votre contrat d’assurance délégué, vous pouvez demander la résiliation de votre contrat de groupe actuel. Pour cela, il est nécessaire, comme nous l’avons indiqué au début de l’article, respecter un délai de préavis de 2 mois Selon nous et pour des raisons pratiques, veuillez vous adresser à une demande d’annulation 3 mois avant la fin de la date limite annuelle, surtout en 2018. En effet, dans la pratique, les banques ne respectent pas déjà les délais de traitement si elles reçoivent des demandes d’annulation faites en vertu de la loi Hamon. Si la loi s’est écoulée trois ans depuis son entrée en vigueur, il y a une forte probabilité que les services bancaires soient surchargés au moins la première année et même jusqu’en 2019. Comme nous vous le disons, il y a la théorie et la pratique. L’accord ou le refus de résiliation doit être fait par la Banque dans les 10 jours ouvrables suivant la date de réception de votre demande (c’est le délai légal). Beaucoup d’entre eux ne respectent pas ce délai et d’ailleurs, ce n’est pas le fait que votre banque vous répondra, ce qui signifie que le processus est terminé. Il est alors nécessaire de modifier l’offre de prêt pour appuyer le changement définitif de l’assurance emprunteur, et il n’y a pas de limite de temps pour le Parlement. Une fois votre demande d’annulation reçue, la banque vous répondra avec votre consentement ou votre refus. Dans le cas d’un accord, plusieurs options :

  • suivre en vous envoyant un changement à l’offre de crédit qui est basée sur le changement d’assurance. Vous devez attendre les 11 jours de la période de réflexion et renvoyer cette modification pour qu’elle valide la modification de façon permanente. Les banques ont des processus internes qui diffèrent en ce qui concerne cette approbation. La Banque Populaire, la Banque Postale ou LCL, par exemple, enregistrent directement le changement d’assurance, tandis que le Crédit Agricole attend l’approbation et résilie ensuite son contrat CNP
  • il vous donne son consentement et vous demande de soumettre vous-même ce document à l’assureur pour demander l’annulation de l’assureur. C’est particulièrement le cas si la banque n’a pas souscrit à votre contrat de groupe, mais à une offre dite défensive. Les banques ont parfois accès à d’autres contrats qu’elles commercialisent, et elles croient que même si elles les ont commercialisées, elles sont en dehors d’elles. Par conséquent, cette fois, vous devrez envoyer une lettre recommandée au Envoyez l’assureur pour procéder à l’annulation. Par conséquent, si vous anticipez dans ce cas, assurez-vous de bien anticiper, car sans aucun doute que l’assureur « externe » participera à la notification pour vous contredire avec un éventuel refus de résiliation.
  • Il vous donne son consentement et vous demande d’informer l’assureur avec lequel vous avez signé votre contrat. Dans ce cas, c’est parce que lorsque vous établissez votre prêt, vous avez une délégation de compagnies d’assurance. Cet accord se manifeste soit par accord, soit directement par l’émission d’un changement à l’offre de crédit, ce qui déterminera que votre nouveau contrat d’assurance emprunteur sera pris en considération. Pour cela, vous devez transmettre ce document à votre assureur actuel.

Pour ce dernier point, les cas seront plus rares, puisque la plupart des contrats dans le La délégation d’assurance avait un prix à la baisse et si vous avez payé la majorité des primes, il n’est pas nécessairement intéressant de les changer. Le seul intérêt peut être de bénéficier d’une meilleure couverture (par exemple, l’ajout d’une option) ou tout simplement d’annuler ou de diminuer tout surtirage ou exclusion qui aurait pu vous être imposé à un moment donné. Dans ce cas, les personnes qui étaient malades au moment du contrat ou se trouvaient dans des situations particulières. Cette série d’articles dédiés à des cas spécifiques de risque aggravé pour la santé peut certainement vous aider si vous êtes touché par le cancer il y a quelques années « droit à l’oubli : annuler l’assurance emprunteur de votre prêt immobilier actuel pour annuler les transferts et exclusions » si vous êtes diabétique « Quelle assurance de prêt immobilier pour les diabétiques de type 1 ou 2 : solution, Conseils et analyses. « en situation de surpoids « Assurance crédit en cas de surpoids ou d’obésité : quelles solutions pour obtenir une garantie ITT ou pour limiter les surprimes » L’ article ci-dessus sur le droit à l’oubli est particulièrement important car il est vrai, comme nous l’avons dit en mars 2017, que l’amendement Bourquin permettra l’application de ce droit à toutes les personnes atteintes d’une pathologie cancéreuse il y a quelques années. En fait, la fin des suppressions et de l’exclusion peut être obtenue par la mise en œuvre d’un nouveau contrat et la résiliation de l’ancien contrat. Si votre banque s’oppose à un refus de changer d’emprunteur, il y a aussi plusieurs options :

  • Le refus est justifié. Cela peut être le cas parce que le produit que vous fournissez pour un remplacement ne répond pas aux fameux critères CCSF de votre institution bancaire. Dans dans ce cas, nous sommes directs, vous ou votre intermédiaire d’assurance, s’il vous a aidé à blâmer dans le choix du produit. Vous devrez soit modifier le produit parce que le problème d’équivalence est dû aux conditions générales du produit, soit ajouter des options parce qu’elles ne figurent pas dans les termes spécifiques. Le refus peut également être justifié, car la preuve du capital assuré, les ratios d’assurance et la durée restante du prêt sont incorrectes. Cela se fait dans une institution qui veut que le contrat d’assurance de l’emprunteur au prêt en euros s’en tenir à la table de remboursement. D’autres sont plus flexibles et continuent d’accepter un contrat pour le capital et la durée initiale de votre prêt. Cela est généralement plus facile à configurer, et votre assureur peut toujours ajuster ces montants par la suite pour lui fournir le tableau d’amortissement quotidien, qui vous pouvez payer le juste prix. Encore une fois, votre banque a le droit et tout ce que vous avez à faire est d’ajuster votre contrat et de le présenter à nouveau. Votre demande de résiliation a été faite sur la base d’un délai de préavis de deux mois que le banquier ne vous dérangera pas dans les délais. Si tel était le cas, n’hésitez pas à lui rappeler les règles de la loi en indiquant par écrit que la demande initiale a été faite dans les délais et en lui envoyant la réception de la demande recommandée.
  • Le refus est injustifié. Un refus est considéré comme injustifié si le critère à votre encontre ne figure pas sur la liste des CCSW et dans lequel votre organisation bancaire a choisi le sien.

Dans ce cas, nous vous recommandons de vous adresser à votre intermédiaire d’assurance afin qu’il puisse vous fournir une lettre vous informant à la banque que ce refus n’est pas justifié et que le intègre les aspects techniques du contrat qu’il a choisi pour vous. Vous aurez compris cela dans ce cas, qu’il doit aller dans les détails, et donc vous aurez beaucoup d’intérêt à choisir un intermédiaire pertinent dans cette affaire. En fait, ceux qui ont sélectionné un seul produit présenté par un comparateur d’assurance et ensuite vendu à vous peuvent indiquer qu’il est approprié, peut-être limité, si vous avez besoin de soulever le capot du même produit pour expliquer à la banque comment cela fonctionne. Ce n’est pas parce que l’agence d’assurance ou l’intermédiaire vous a informé qu’il est responsable de créer une lettre typique de résiliation en ajoutant votre adresse et votre nom, puis vous donner un argument détaillé qui contient les conditions générales à l’appui des arguments de la banque. Attendez-vous à ce point car sinon vous risquez de vous trouver devant la banque seul, et alors il sera difficile de sortir de la question là-bas seul, parce que vous êtes involontairement hors des sentiers battus… De nombreuses organisations peuvent vous aider avec votre processus d’annulation pour faciliter la tâche et vous vendre une solution clé en main, mais peu vous accompagnent jusqu’à la fin et se contenteront de la première opposition bancaire. En fait, ils ne prévoient pas nécessairement de passer du temps à créer des lettres pour votre compte ou ne sera tout simplement pas avoir la compétence. Dans les raisons injustifiées soumises par les banques, vous pouvez vous opposer à ce qui suit :

  • Les pratiques sportives amateurs ne sont pas couvertes lorsqu’elles ne font pas de sport, ou du moins ne pas exclure les sports exclus de votre contrat d’assurance. S’il vous plaît noter que certaines banques n’ont pas encore compris que cette L’opposition ne peut être faite que dans le cas de sports que vous pratiqueriez uniquement en souscrivant au contrat et non pendant la durée du contrat.
  • Existence d’exclusion médicale dans ITT, par exemple, dans le contrat que vous avez soumis, alors que le contrat de la banque n’en contient pas. Encore une fois, le critère est illégal, puisqu’il n’est pas inclus dans la liste des critères CCSW
  • Défaut de couvrir le contrat de l’emprunteur jusqu’à la fin du prêt, tandis que la banque n’a pas en même temps
  • Le fait que votre contrat ne comporte pas de garantie PTIA. Il peut y avoir des cas où, dans certains organismes d’assurance, ils règlent le prêt à partir de la garantie IPT). C’est une simple question de présentation qui doit être expliquée à votre banque, car elle ne le comprendra pas seule. Cependant, il semble évident que si le prêt est fermé avec un taux d’invalidité de 66 %, c’est aussi le cas si l’invalidité correspond à 100 % dans le cadre de l’aide d’un tiers.

Le refus de résilier l’assurance de l’emprunteur est la plupart du temps simplement la compétence technique des personnes chargées de l’analyse des dossiers. En fait, la plupart d’entre eux vérifient seulement si les conditions de décès, PTIA, IPT, ITT ou IPP sont incluses dans votre contrat, si l’option de rachat de conditions dorsales et psychologiques se produit, ou, dans le pire des cas, insère les références de votre contrat dans leur logiciel, qui fournit ensuite une réponse et un E-mail prêt. C’est malheureux, mais on est là… L’ACPR (organismes chargés de surveiller la bonne application de cette loi Hamon et maintenant Bourquin Termination Act) est intervenue dans l’une de ses recommandations auprès des agences de gestion pour former le personnel chargé de traiter ces licenciements afin de déterminer les conditions et le fonctionnement de ces licenciements. d’action. Même si cela ne résout pas votre cas, vous avez intérêt à envoyer des lettres de refus injustifiées à la CPRA afin d’améliorer les procédures de modification des dossiers de licenciement. Il sera ainsi plus facile pour les futurs emprunteurs d’éviter la même déception. Si, malgré les lettres de votre organisation d’assurance ou celle de votre intermédiaire d’assurance, la banque ne confirme toujours pas votre résiliation, vous êtes obligé de passer par l’affirmation classique de la boucle s’il y a un litige. Les étapes sont les suivantes :

  • Envoyer un e-mail au service des réclamations ou au client de la banque
  • Courrier à l’intermédiaire de la banque
  • Courrier d’un avocat

Commencez l’étape 1, puis passez à la suivante si le but de la non-réception reste. Chacune des étapes doit être accomplie avant de s’adresser à un avocat. À ce jour, les banques utilisent le Se colle dans les roues de votre client pour les empêcher dans la plupart des cas, soit à cause de documents manquants, soit simplement en perçant du temps, mais pour s’assurer que le processus d’annulation touche à sa fin. Vous comprendrez dans cet article que le fait qu’un processus de résiliation est initié est quelque chose qui peut vous apporter de manière significative à la fois l’économie et la couverture d’assurance. Cette ouverture du marché, où vous avez tous vos intérêts, permettra d’équilibrer la relation avec la banque et le prêt qu’elle vous a accordé. Ce qui aurait pu arriver il y a quelques années dans l’oral et l’avidité, se passe aujourd’hui par écrit et avec un temps de préparation. Par conséquent, vous êtes dans la meilleure position pour faire le bon choix pour vos garanties, réduire le coût de votre prêt immobilier et ainsi effectuer une opération qui vous sera bénéfique Cependant, gardez à l’esprit que la préparation de cette doit être pris au sérieux à la fois avec le produit que vous pouvez choisir et avec l’intermédiaire d’assurance qui vous accompagnera. En fait, vous avez compris que l’assurance de l’emprunteur est un produit technique qui est approprié à maîtriser si la banque a décidé de ne pas le dire à Dasia.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons