Catégories

Comprendre et utiliser l’indicateur Rate of Change (ROC)

Comprendre et utiliser l’indicateur Rate of Change (ROC)

L’indicateur Rate of Change ou ROC est un outil technique très utilisé par les traders pour identifier des potentiels points de retournement du marché. Cet indicateur permet d’évaluer le rythme auquel les prix évoluent entre deux périodes distinctes, mettant en lumière des phases d’accélérations ou de ralentissements de la tendance. Il peut être également calculé sur les volumes, permettant ainsi une analyse globale du marché.

La formule du ROC

Le ROC se calcule à partir de la formule suivante :

A voir aussi : Diversifier ses placements financiers : choisir le trading boursier pour y arriver

(Prix_i / Prix_(i-n)) * 100

Où Prix représente le prix à la date i et n la période d’étude. Dans sa formulation standard, l’utilisation d’une période de 12 jours est courante. Ainsi, lorsqu’un titre augmente de 10% sur la période de calcul, alors le ROC affichera 110.

A lire également : Achat immobilier : comment définir son budget ?

Nous vous proposons une présentation détaillée de cet indicateur et des conseils pratiques pour l’utiliser dans vos investissements. Toutefois, pour explorer ce concept plus en détail, vous pouvez consulter des sources fiables telles que Saxo.

Calcul du ROC sur les volumes

Il est important de noter que le ROC peut également être calculé sur les volumes. Dans ce cas, on parle de Volume ROC. Le principe de calcul reste strictement identique, seule la différence réside dans le fait que l’on calcule un ratio entre les volumes de deux jours de transaction au lieu de le calculer sur le prix de clôture.

Le graphique ci-dessous représente l’évolution du CAC 40 ainsi qu’un indicateur ROC pour une période de 12 jours. Plusieurs niveaux ont été tracés sur le graphique du ROC pour faciliter la lecture : tout d’abord, le niveau à 100 en bleu. Lorsque le ROC affiche une valeur de 100, cela signifie que le titre étudié n’a pas évolué en 12 jours ; donc le prix d’aujourd’hui est égal au prix d’il y a 12 jours, soit la durée de notre période de calcul.

Cette utilisation sera en effet privilégiée avec le ROC pour identifier des situations de tension sur les prix. Pour notre exemple concernant le CAC 40, le ROC fonctionne parfaitement pour détecter des sous-évaluations dans l’indice. Ainsi, chaque fois que le ROC passe en dessous de la zone des 90, il y a par la suite un mouvement de rattrapage.

Pour bien paramétrer votre indicateur ROC, vous pouvez adapter la période, garder la période standard de douze jours, et ajuster les niveaux de surachat et de survente.

L’identification des divergences et la stratégie des zones de surachat/survente

En matière d’utilisation du ROC, deux modes se démarquent et se complètent : la recherche de divergences et la stratégie des zones de surachat et de survente. Comme pour l’utilisation du Momentum, les divergences peuvent donner des informations spectaculaires pour anticiper les retournements de tendance.

Les deux exemples tracés sur le graphique sont clairs : une divergence haussière entraînant un fort mouvement de rattrapage dans le CAC 40 puis par la suite une divergence baissière préfigurant une nette consolidation.

Nul doute que l’indicateur Rate of Change vous sera d’une grande utilité pour réussir vos placements. Ne manquez pas d’en faire bon usage et de consulter des ressources supplémentaires pour approfondir votre apprentissage.

Articles similaires

Lire aussi x