Catégories

Comment fournir une aide humanitaire aux étrangers sans papier ?

Comment fournir une aide humanitaire aux étrangers sans papier ?

Au cours de ces dernières décennies, le taux d’immigration a considérablement augmenté. Certes, il existe, des moyens légaux pour immigrer d’un pays à un autre. Cependant, cette procédure légale est longue et contraignante. De ce fait, de plus en plus de personnes ont recours à l’immigration clandestine dans l’espoir d’obtenir une vie meilleure en occident. Ainsi, commence pour une existence sans couverture sociale et sans papiers sur un sol étranger. Cependant, malgré l’irrégularité de leur situation, il est important d’apporter une aide humanitaire  à cette catégorie de personne. Alors, que faut-il faire pour apporter assistance aux étrangers sans papier ?

Solliciter les associations d’aides internationales

Aujourd’hui, il existe une multitude d’associations internationales comme la Cimade, le Croissant Rouge ; Les Restos du Cœur qui œuvrent pour le bien-être des étrangers sans papier. Reconnus et autorisées par les états gouvernementaux ces associations assistent les sans-papiers en ce qui concerne les procédures administratives et juridiques.

A découvrir également : Louer un camion de déménagement avec un permis B : ce qu'il faut savoir

Par ailleurs, les associations interviennent dans le secteur sanitaire, éducatif et même professionnel. En d’autres grâces au soutien de ces associations, les sans-papiers peuvent recevoir des soins. Ils bénéficient aussi d’une formation académique et professionnelle. Sans oublier qu’ils peuvent travailler  partiellement.

Les associations accompagnent les sans-papiers en s’assurant de préserver leur dignité et de les faciliter l’intégration.

A lire également : Pourquoi est-il important de faire appel à un professionnel pour enlever un nid de guêpes ?

Obtenir les aides du gouvernement

En dehors des associations internationales, les sans papier bénéficie peuvent bénéficier des aides de l’État. Que vous soyez un réfugié ou un immigré sans papier, l’état met à disposition différents types d’aide pour vous faciliter la vie.

man and woman standing front of pedestrian lane

Pour commencer, vous avez l’ADA (Allocation des Demandeurs d’Asile) accordée aux personnes en situation précaire dans leurs pays d’origine et qui trouvent refuge sur le sol français. Toutefois, cette aide est accordée uniquement aux réfugiés sans papier. Les immigrés sans papier n’y ont pas droit.

L’ÂME (L’aide Médicale de L’état) est attribuée à tous (immigrés ou réfugiés sans papier) ayant besoin d’une assistance médicale. En plus de ces aides, l’état apporte une aide au logement pour les étrangers sans papier. En réalité, toute personne dans le besoin peut demander l’aide à l’hébergement soit dans un foyer ou dans un logement social.

Entamer une procédure de régulation

Il s’agit de l’étape la plus importante dans le processus d’aide aux étrangers sans papiers. En réalité, il n’est pas évident qu’une personne en situation régulière puisse bénéficier des aides pour une période indéterminée. Alors, lorsque les aides lui sont encore allouées, il est nécessaire de pouvoir obtenir un titre de séjour pour réguler sa situation. Cela lui permettra de ne pas se faire expulser du pays.

La première étape c’est d’adresser une demande officielle au préfet de la ville de résidence. Cette demande doit contenir tous les papiers justificatifs relatifs à votre situation. Néanmoins, retenez que la demande d’un titre de séjour se fait selon la situation académique, la situation professionnelle ou encore la situation matrimoniale. En ce qui concerne le délai du traitement de votre dossier, celui-ci peut varier d’une situation à une autre. Mais, sachez qu’une procédure de régularisation n’est pas si simple, il vous faudra du courage et de la détermination.

Articles similaires

Lire aussi x