Catégories

Comment le marché immobilier s’est comporté au cours des derniers mois?

Comment le marché immobilier s’est comporté au cours des derniers mois?

Nonobstant un cadre social frappé par l’inflation, le marché de l’immobilier français connaît une dynamique assez bonne aujourd’hui. Cette évolution du marché devrait être plus influencée ces derniers temps en raison de plusieurs paramètres qui n’ont pas cessé d’agiter l’économie nationale. Alors, découvrez dans cet article le comportement du marché immobilier au cours de ces derniers mois.

Troisième trimestre 2022 : les prix des logements anciens augmentent légèrement

Au cours du troisième trimestre 2022, l’augmentation des coûts des appartements anciens en France métropolitaine continue avec +1,5 % par rapport au deuxième trimestre 2022. Pendant une année, les prix ralentissent légèrement avec +6,4 %. Cette augmentation touche beaucoup plus les maisons (+8,2 % sur une année) que les logements (+4 %), et ce depuis le quatrième trimestre 2020.

A lire aussi : Trouvez votre perle immobilière avec le meilleur site de recherche immobilière

Par ailleurs, en province, l’augmentation des coûts des appartements anciens continue avec un rythme comparable aux deux précédents trimestres. Et au troisième trimestre 2022, ils ont connu une hausse de +1,8 %. Durant une année, les coûts restent très instables avec +8,1 %.

Rappelons qu’au depuis de l’année 2021, les coûts des habitations en province (+8,6 % sur un an au troisième trimestre 2022) ont connu une forte augmentation que ceux des logements (+7,1 %). Ce qui était carrément le contraire de ce qui s’est produit au cours des années 2019 et 2020.

A lire en complément : Quelles sont les fondations juridiques et fiscales régissant le domaine de l'immobilier ?

Quant à l’Île-de-France, les coûts des appartements anciens évoluent sur un trimestre pour le troisième trimestre consécutif avec +0,6 %. Durant une année, les coûts augmentent aussi avec +2 %. Il faut préciser que cette hausse constante a beaucoup plus touché les maisons (+5,7 % sur une année) que les appartements (+0,2 %).

En effet, cette grande instabilité des coûts des maisons en Île-de-France s’observe depuis le quatrième trimestre 2020. Dans la capitale parisienne, les coûts des appartements sont quasi stables sur un trimestre pour le troisième trimestre consécutif avec -0,1 %. Durant une année, les coûts des appartements à Paris reviennent à la baisse (-1,2 %).

2023 : le marché immobilier demeure une valeur refuge

Le début de l’année 2023 est marqué par plusieurs questions ayant rapport avec le marché de l’immobilier français. Au moment où certains spécialistes parlent d’un effondrement, d’autres plus optimistes évoquent une correction du marché. Cependant, en dépit de ces incertitudes, il s’agit néanmoins d’une bonne nouvelle pour le secteur.

En se basant sur les résultats d’une étude récente réalisée par la FNAIM, l’immobilier occupe toujours une place importante dans le patrimoine des Français. Pourquoi ? Il constitue 68 % de leur patrimoine réel. Aussi, l’immobilier fait encore partie aujourd’hui des placements avec le meilleur taux de rentabilité, au-delà de la capitale. Et ce, en dépit de la baisse des rendements observée ces dernières années.

Malgré le climat d’inflation et la hausse des taux d’intérêt, le développement du marché immobilier devrait continuer en 2023, mais suivant un rythme très lent. De ce fait, la hausse des prix devrait se poursuivre en France cette année avec un taux de 3 % de croissance des coûts sur toute la France.

Alors, pour encourager la relance du secteur de l’immobilier, la Fédération nationale de l’immobilier a demandé aux autorités publiques de réellement consacrer l’année 2023 à la politique du logement

Articles similaires

Lire aussi x