Catégories

Location Meublée : Présentation du dispositif LMNP

Location Meublée : Présentation du dispositif LMNP

LMNP vous dit quelque chose ? C’est en fait un investissement dans l’immobilier locatif permettant d’obtenir des revenus réguliers. Il s’agit d’acheter un bien, l’équiper, le meubler, puis il suffit pour vous de le mettre en location. Mais qu’est-ce que la location en meublé non professionnelle ? Qui peut investir dans la LMNP ? Quels sont les avantages de la location meublée ? Comment effectuer cet investissement en immobilier ? Nous vous en disons plus !

Qu’est-ce que la location en meublé non professionnelle ?

L’immobilier prend une grande place de choix dans le patrimoine des Français. Plusieurs d’entre eux se tournent vers les investissements locatifs. Ils choisissent d’atteindre de nombreux objectifs patrimoniaux à savoir  l’acquisition d’un bien tangible et la génération de revenus réguliers (à travers une fiscalité avantageuse).

A lire aussi : Est-ce que le dépôt de garantie est encaissé ?

La LMNP ou location meublée non professionnelle consiste à faire une location d’un bien immobilier meublé. L’objectif est de rendre le logement tout de suite habitable dès l’arrivée du locataire.

Toujours en vigueur en 2022, le statut LMNP permet à tout contribuable français de profiter de réductions d’impôts. Ceci se fait à travers l’achat d’un bien immobilier ancien ou neuf, pour pouvoir le mettre en location en tant que logement meublé.

A découvrir également : Quels meubles pour LMNP ?

Qui peut investir dans la LMNP ?

L’investissement dans la LMNP est accessible à tous, mais il existe certaines conditions attachées au bien.

Une niche fiscale accessible à tous

Tant que votre domicile fiscal se situe sur le territoire français, la LMNP est accessible à vous. Théoriquement, tous les contribuables français peuvent être éligible à la location meublée non professionnelle. Toutefois, il existe quelques critères à respecter afin de devenir loueur en meublé :

  • Vous êtes propriétairedu bien immobilier (mis en location) ;
  • Vous n’exercez pas d’activité sous le statut de LMP ou loueur en meublé professionnel.

Quelles sont les conditions liées au bien ?

Afin que votre bien immobilier soit éligible au statut de location meublée, vous êtes obligé de l’équiper. Et pour l’équiper, il y a une liste exhaustive des meubles et équipements qui devraient se trouver dans votre logement. L’idée est que dès l’arrivée de votre locataire, votre bien est déjà habitable.

En outre, il y a également des critères concernant la surface habitable du logement.  En effet, comme condition essentielle, ce bien en location doit comprendre au minimum une pièce de 9m². Cela définit la décence de l’habitation.

Quels sont les avantages de la location meublée ?

Ce statut particulier de location meublée offre plusieurs avantages. Grâce à ce type de location:

  • Vous générez des revenus supplémentairesde façon passive ;
  • Vous pouvez accéder à la propriété;
  • Il est possible pour vous de profiter d’avantages fiscaux.

Vous obtiendrez de la part de vos locataires des loyers mensuels. Ainsi, vous pouvez percevoir un supplément de revenus passif. Grâce à ces revenus complémentaires, il est possible pour vous d’épargner, de préparer votre retraite ou d’investir dans divers placements.

En outre, investir dans la location meublée non professionnelle est une grande opportunité pour vous de vous constituer un patrimoine immobilier.  Vous pouvez par exemple le transmettre ou le revendre par la suite. Une fois votre bail terminé, vous pourrez occuper ce bien ou le remettre en location.

De plus, la LMNP est très attractive sur le plan fiscal. Vous pouvez choisir entre deux régimes d’imposition avantageux (le régime micro-BIC et le régime réel). Le régime micro-BIC vous offre un abattement forfaitaire de 50 % sur les revenus perçus. Mais le régime réel vous permet de déduire vos charges réelles dans le but de diminuer votre assiette imposable.

Comment devenir loueur en meublé non professionnel ?

Dans les deux semaines suivant votre début d’activité, il faut adresser une demande au Greffe du Tribunal de Commerce afin d’obtenir le statut de loueur en meublé non professionnel.

Un numéro d’immatriculation (numéro SIRET) vous sera ensuite attribué. Ce numéro aide l’administration à vous identifier et vous permettra aussi d’effectuer vos différentes démarches. Enfin, le Service des Impôts des Entreprises (SIE) vous contactera.

À noter que la date de signature de l’acte authentique de vente est la date de début de votre activité de LMNP.

Dans quel type de logement investir ?

Pour bénéficier de l’investissement dans une location meublée, il faut penser de manière stratégique aux points suivants :

  • réfléchir à la localisation du bien puis définir une cible de locataires(professionnels en déplacement, étudiants,…)
  • faire l’évaluation de la rentabilité de votre investissement(frais de gestion, loyers perçus, charges…)

Plusieurs étudiants recherchent des appartements meublés. Ils sont également très recherchés par les actifs en mission professionnelle. Dans les grandes agglomérations, ce sont surtout les studios et les deux pièces qui trouvent aisément preneur.

Enfin, dans les zones touristiques, la location meublée intéresse beaucoup les visiteurs mais pas forcément toute l’année. Cela pourrait donc avoir une influence non négligeable au niveau de votre rentabilité !

Quelle est la liste des meubles obligatoires en LMNP ?

Généralement, le propriétaire d’un logement meublé se doit d’offrir un mobilier de qualitativement et quantitativement suffisant pouvant satisfaire les besoins du locataire. Lors de la location, cette dernière doit pouvoir vivre, dormir et manger de manière décente. Au moment de l’entrée dans le logement, il lui reste d’apporter ses effets personnels

Plusieurs personnes se demandent encore s’il y a une liste des meubles obligatoires pour cette location meublée, ou ceux-ci se font au bon vouloir du propriétaire. La réponse est qu’une liste de meubles obligatoires en LMNP existe. Comme mobilier général par exemple, on peut citer :

  • Une table et des chaises
  • Des espaces de rangement
  • Des luminaires
  • Et aussi du matériel d’entretien à utiliser pour le ménage(serpillère, balai…)

Pour la cuisine :

  • Des plaques de cuisson
  • Différentes ustensiles utiles à la préparation du repas
  • Réfrigérateur (avec un espace de congélation)

Pour la chambre :

  • Une literie avec couette, couverture…
  • Des rideaux ou des volets pour la fenêtre des chambres

Il n’y a aucune obligation précise concernant l’état des meubles du logement mais ils doivent être un minimum décent. Durant toute la durée du bail, ils doivent garantir le bon confort et un usage permanent au locataire.

Articles similaires

Lire aussi x