Catégories

La pierre papier : Un placement qui fait ses preuves

La pierre papier : Un placement qui fait ses preuves

La pierre papier est un placement immobilier qui fait parler de lui depuis des années. Composé de Société Civile de Placement en Immobilier (SCPI) et de plusieurs autres formes d’investissement, ce type d’investissement consiste à avoir des parts dans une société qui gère un patrimoine immobilier locatif.

L’investisseur reçoit alors des dividendes au prorata du nombre de parts qu’il a dans ces sociétés civiles. La pierre papier a certes de bons rendements dans les divers secteurs concernés, mais fait-elle toujours ses preuves ? Découvrez la réponse dans ce billet.

A lire aussi : Comment savoir si un contrat de bail a été enregistré ?

Un investissement polyvalent

Avant de savoir si la pierre papier est un placement qui fait ses preuves, il est essentiel de comprendre son principe, et de prendre connaissance des divers actifs qui font d’elle un investissement polyvalent.

Le principe de la SCPI

La pierre papier encore dénommée Société Civile de Placement en Immobilier (SCPI) de rendement, est une forme d’investissement avec gestion indirecte.

Lire également : Comment calculer la surface selon la loi Carrez

En effet, l’investisseur détient des parts d’immobilier dans un véhicule juridique qui est géré par une société de gestion. Dans le cadre juridique des SCPI, c’est l’Autorité des Marchés financiers qui assure le contrôle de ces sociétés de gestion.

Ces sociétés de gestion se chargent de verser des loyers mensuels ou trimestriels aux investisseurs, sur la base du rendement de l’investissement. Ces versements sont effectués, seulement lorsque les gestionnaires ont soustrait les frais de gestion de SCPI requis.

La polyvalence des actifs d’une SCPI

Pour les connaisseurs, investir en SCPI, c’est placer son capital dans un système polyvalent. Il existe des variantes de ce type d’investissement immobilier : les SCI (sociétés civiles immobilières), les OPCI (organismes de placement collectif en immobilier) et les FCPI (fonds communs de placement immobilier).

Cette acquisition dématérialisée que propose la SCPI, permet à l’investisseur de placer son capital dans des supports immobiliers très variés. Il acquiert des parts ou des actions dans des sociétés qui gèrent une variété d’actifs. Il peut s’agir d’hôtels, de résidence, de bureaux, de commerces, de logements, des établissements de santé ou d’enseignement, etc.

pierre papier Un placement qui fait ses preuves

Cette forte polyvalence des investissements dans le cadre d’une SCPI expliquerait pourquoi cet investissement fait toujours ses preuves au fil des années. Ces supports d’investissement immobilier sont très prisés, car ils bénéficient de l’attraction exercée par le marché de la pierre.

Cela conduit à un gain de faveur et à une certaine confiance de la part des épargnants, pour qui, l’immobilier apparaît traditionnellement comme une valeur refuge. Les investisseurs de SCPI n’hésitent pas à placer leur argent dans ces actifs, maintenant les collectes de fonds immobiliers à des niveaux élevés.

Une collecte nette qui ne cesse de s’améliorer

Pour savoir si la pierre papier est un investissement qui est rentable à court et à long terme, on peut se baser sur une analyse de plusieurs données. On prend en considération l’évolution des collectes nettes perçues par les sociétés de gestion ainsi que la capitalisation de ce marché.

L’évolution des collectes depuis 2019

Malgré les risques que présente l’investissement en SCPI, le marché sur lequel ces formes d’investissement sont appliquées connaît une réelle évolution. Ce système de placement en immobilier a enchaîné des années record en matière de fonds collectés par les sociétés de gestion.

En 2019, la collecte nette de fonds pour les SCPI a atteint un chiffre historique de 8,6 milliards d’euros. Ce chiffre est donné par l’ASPIM, l’association française des sociétés de placement immobilier. Avec la crise pandémique du Covid-19 qui a été exacerbée en 2020, ce chiffre a connu un énorme déclin, mais reste prometteur : 6 milliards d’euros de fonds récoltés.

Le marché des SCPI a retrouvé son dynamisme en 2021 et a atteint 7,37 milliards d’euros. Bien que l’année 2022 ne soit pas encore achevée, on enregistre déjà 5,2 milliards d’euros sur le premier semestre de l’année. Les analyses du marché par l’ASPIM espèrent une hausse de la collecte de 2022 comparativement aux années récentes.

Cette vigueur d’avant-crise retrouvée, le marché des SCPI a montré sa résilience dans la crise économique et sanitaire. On estime alors que la pierre papier est un investissement qui continuera certainement de faire ses preuves.

Des capitaux de marché entretenu par un regain soutenu

Les SCPI représentent un secteur au caractère responsable et connu pour sa création de valeur ajoutée aux biens immobiliers. Ces caractéristiques justifient le regain soutenu de la capitalisation du marché.

La fin de l’année 2021 a été marquée par une capitalisation qui a grimpé à plus de 78,6 milliards d’euros pour seulement 38 sociétés de gestion, et 209 SCPI. Ces chiffres montrent les performances de ce marché, qui sont plutôt prometteuses pour 2022.

Les SCPI sont des investissements à ne pas rater en 2022, et peut-être en 2023 si les perspectives sont excellentes. Avec ce système de placement immobilier en pleine hausse, les investisseurs bénéficient d’un taux de rendement variable selon le dynamisme du marché, mais qui reste optimal.

Des rendements prometteurs et évoluant d’année en année

L’investissement dans la pierre papier suit divers vecteurs. Il existe plusieurs sortes de SCPI en fonction du type d’actifs dans lequel la société de gestion est spécialisée. Sur le marché, on trouve des SCPI de logistique, les SCPI diversifiées, les SCPI de commerces, les SCPI d’hôtellerie, les SCPI de logements et celles de bureaux. Cette liste n’est pas exhaustive, et plusieurs autres types d’actifs rentables sont proposés aux investisseurs.

Cette diversité des actifs dans lesquels investir expliquent la grande différence de rendements observée dans ces diverses branches d’investissement immobilier. Toutes les Sociétés Civiles de Placement en Immobilier ne se valent pas, car certaines sont plus performantes que d’autres.

Les SCPI de logistiques ont fait un chiffre de 5,38 % en rendement pour les six premiers mois de cette année. Le taux de rendement des SCPI diversifiées est de 5.08 %, 4,61 % pour les lots de commerce, 4,44 % pour les SCPI d’hôtellerie, 4,26 % pour les bureaux et logements, sur la même période.

Les rendements enregistrés ne sont pas définitifs et il reste encore un second semestre pour évaluer la performance de ce type d’investissement. Quoi qu’il en soit, les chiffres témoignent toujours d’un excellent moyen de placement. Les investisseurs peuvent alors se lancer, car il y a déjà une bonne dynamique de reprise économique en marche.

Articles similaires

Lire aussi x